L’auteur a publié cet article sur Linkedin en 2015, mais a décidé de le rééditer et de le publier à nouveau en raison de sa pertinence et de son importance.

La publicité en ligne est une industrie en plein essor qui continue de croître de manière exponentielle.

Le commerce des publicités en ligne représentait environ 50 milliards de dollars américains en 2014.

Ces chiffres vont augmenter de façon spectaculaire chaque année. Il y a une mobilisation internationale au plus haut niveau des gouvernements pour combler le fossé de la fracture numérique.

Le dernier exemple en date est l’initiative du gouvernement américain visant à fournir un accès à haut débit à Cuba.

Le graphique ci-dessous illustre parfaitement les tendances actuelles :

The cost of Fake Online Traffic 2

(ref: http://www.itu.int/en/ITU-D/Statistics/Pages/facts/default.aspx)

Il existe de nombreuses différences fondamentales entre les publicités en ligne et les plateformes publicitaires conventionnelles telles que les journaux et les publicités télévisées, mais une différence se distingue des autres : l’existence d’un FAUX trafic sur les plateformes en ligne.

Lorsqu’un annonceur place une publicité sur la couverture d’un magazine, on peut supposer sans risque que la publicité en question a été vue au moins autant de fois que l’édition particulière de ce magazine a été vendue.

Cependant, lorsqu’il s’agit de trafic web, on ne peut pas faire la même supposition, en raison de l’existence d’un faux trafic.

Le faux trafic est généré par des bots et des programmes. Ce trafic est très rentable pour les quelques personnes qui l’exploitent, mais très nuisible pour tous les autres.

Le faux trafic en ligne représente environ un tiers du trafic total transmis par les agences de publicité en ligne.

(ref: http://www.wsj.com/articles/SB10001424052702304026304579453253860786362)

Si vous faites le calcul de base, les chiffres sont stupéfiants : un tiers de 50 milliards de dollars représente environ 16,7 milliards de dollars US. Cela représente plus de 15 milliards de dollars de faux trafic vendus, achetés et diffusés sur Internet.

En gardant cette information à l’esprit, il est crucial pour les annonceurs de rechercher un trafic de qualité plutôt que de quantité.

Vos taux de conversion peuvent être supérieurs de 36 % à ce qu’ils sont actuellement. Les chiffres ne veulent rien dire s’ils ne reflètent pas un trafic de qualité.

Chez Webivores, notre objectif est d’améliorer les taux de conversion de nos annonceurs d’au moins un tiers.

Notre objectif n’est pas d’avoir des milliards d’impressions quotidiennes, mais plutôt d’avoir un trafic de haute qualité provenant d’utilisateurs réels qui sont réellement intéressés par l’offre annoncée.

Contactez-nous maintenant